Menu
Vignette

Coudre une hotte de Noël [tutoriel zéro déchet]

Publié le 5 décembre 2017 dans Tutoriel

De la couture sur ce blog ? Non, vous ne rêvez pas !!! Je vous le confesse, je n’avais pas touché à ma machine à coudre ou ma surjeteuse depuis des mois ! Je n’avais pas envie de coudre pour coudre, et ainsi avoir quelque chose à vous présenter sur le blog. Cette période de ma vie est révolue ! Désormais, je suis plutôt adepte du « slow life ». Prendre le temps, profiter des petits plaisirs de la vie. Noël est une période que j’affectionne tout particulièrement. L’an passé, j’avais commandé des fournitures pour coudre une hotte de Noël à chacun de nos neveux et nièces. Le temps m’avait manqué. Cette année, ce projet me tenait tout particulièrement à coeur.

Je vous propose donc un tutoriel illustré, comme au bon vieux temps, pour coudre, à votre tour, cette jolie hotte de Noël en peu de temps.

Nota Bene : pensez à ourler les extrémités de vos rubans pour qu’ils tiennent dans le temps !!! Vous pouvez personnaliser votre hotte en la brodant, ou encore, en utilisant un fil contrastant pour le surjet du haut, qui sera visible. Il est également possible d’utiliser votre machine à découper ScanNCut pour réaliser un pochoir et peindre le prénom de l’enfant avec de la peinture textile, directement sur la jute. Vous pouvez également utiliser le fichier que Monsieur l’amoureux vous avait offert l’année dernière, dans notre calendrier de l’Avent, afin de le découper dans du flex (dans ce cas, pensez à retourner le fichier de découpe avant).

Télécharger le fichier de découpe et le tutoriel de 2016

Enfin, vous avez également la possibilité, tout comme moi, de rendre votre hotte durable. Je ne personnaliserai pas mes trois hottes afin de pouvoir les alterner, en fonction de la taille de leurs cadeaux respectifs. Par contre, je vais créer une jolie étiquette nominative (à l’aide d’un ruban de coton) que j’accrocherai avec une épingle à nourrice chaque année (ou du velcro ou encore, un système de pressions Kam). Dans l’idéal, il vaut mieux privilégier des cotons biologiques (français de préférence), plus écologiques pour l’environnement et plus sains. Le lin peut également être une belle alternative, à condition qu’il soit français. En effet, le lin pousse très bien en France et ne nécessite pas de pesticides contrairement au coton conventionnel. Si vous cherchez une mercerie écologique, je vous recommande Les trouvailles d’Amandine, dont j’apprécie le sérieux et l’engagement écologique.

Bon, je vous propose de la toile de jute, mais n’hésitez pas à puiser dans votre stock ou à recycler de vieux draps par exemple. Ce tutoriel fonctionnera également très bien avec du jean, un coton un peu épais ou de la toile à broder.

La prochaine fois, je vous parlerai de l’art du Furoshiki ou comment emballer vos paquets cadeaux sans emballages jetables.

Bonne cousette !

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin