Menu
Vignette

Venise en hiver ♡ [cityguide]

Publié le 10 janvier 2017 dans Voyage

Certains d’entre vous ont déjà eu un petit aperçu de nos vacances à Venise, il y a quelques jours, via mon compte Instagram. La ville italienne était encore plus belle que dans mon imagination. Il faut avouer que je prépare toujours nos voyages avec soin. Je parcours les guides de voyages, les beaux livres sur le sujet. Je prends également beaucoup de plaisir à regarder des documentaires comme Échappées Belles ou Secrets d’Histoire (celui sur Casanova était génial !). Bref, j’ai prévu de vous reparler de la préparation de nos voyages dans un prochain article et de vous faire un article sur les guides qui nous sont utiles. En attendant, je vous propose les quelques adresses que nous avons eu la chance de découvrir et que nous vous recommandons chaudement.

(Crédits photos : Dorian Mongel)

On passera sur l’incident de notre vol Easyjet qui a été annulé après deux bonnes heures de retard et le stress engendré par le fait de devoir trouver un hôtel pour la nuit, ainsi qu’un vol le lendemain matin dans l’urgence. Bref, passons. À Venise, nous séjournions au Bed & Breakfast Ca’ San Giorgio. C’est un petit hôtel à l’esprit familial, hyper bien situé (quartier Santa Croce) et extrêmement accueillant. Le personnel est chaleureux et attentionné (une bouteille de prosecco et une petite brioche italienne nous attendaient dans notre chambre le soir du 31 décembre).

La première chose à savoir si vous visitez Venise, c’est que les adresses sont constituées d’un numéro et du nom du quartier. Il est parfois difficile de s’y orienter. D’autant que les GPS sont rapidement perdus dans les petites ruelles vénitiennes. Ça fait partie du charme de Venise. Il faut prendre le temps de s’y perdre pour mieux s’y retrouver.

(Crédits photos : Dorian Mongel)

La place San Marco est comme je l’imaginais : de belles arcades, où se tiennent deux belles adresses (le café Florian et le restaurant Quadri), la Basilique, le Campanile et le Palais des Doges. Le Campanile offre une très belle vue sur la lagune, à 360° (on accède au sommet par un ascenseur). La Basilique San Marco est magnifique. Nous avons seulement regretté qu’il soit nécessaire de payer à chaque point d’accès (on paie l’entrée de l’exposition et du balcon, l’accès aux reliques, l’accès à la Salle du Trésor). Le Palais des Doges est somptueux. Il n’y a pas d’autre mot. Il me tardait de visiter les prisons du Palais des Doges dont Casanova a réussi à s’échapper. J’adore découvrir des lieux historiques.

Le pont des Soupirs relie les prisons au Palais de justice. Le pont du Rialto et son marché sont chouettes ! La collection de Peggy Guggenheim vaut véritablement le détour. Il y a de très belles pièces, et le lieu est splendide. La Scuola Grande Di San Rocco est une église dont les plafonds sont impressionnants tellement ils sont beaux !!! Le petit bémol : il faisait vraiment froid à l’intérieur de la Scuola. De grands miroirs étaient à notre disposition pour visualiser les plafonds plus facilement.

Enfin, l’une des plus belles découvertes restera pour moi, l’île de Burano. Les façades des maisons de pêcheurs sont colorées car les pêcheurs repéraient plus facilement leur maison lorsqu’ils rentraient au port. Si vous souhaitez manger une spécialité sur place, nous vous recommandons le restaurant Al Gatto Nero (et leurs pâtes aux fruits de mer, un régal !). L’île de Burano et l’île de Mazzorbo sont reliées par un pont en bois. Allez y faire un petit tour, c’est enchanteur !

Nous sommes également allés à Murano en rentrant, mais comme les guides touristiques le laissaient présager, il n’y a pas grand chose à y voir. Évidemment, nous avons vu beaucoup de gondoles et de vaporettos. Nous avons mangé beaucoup de panettone, de pandoros (gâteau de noël de Vérone), de tiramisus, de pizzas, de pâtes, etc. Nous avons également goûté au spritz, un apéritif à base de prosecco dont les vénitiens raffolent (c’est légèrement amer). En gros, vous l’aurez compris, nous sommes tombés sous le charme de Venise en hiver (Monsieur l’amoureux connaissait Venise l’été, et il n’avait pas du tout apprécié la ville comme ce fut le cas en hiver).

Les illuminations de Noël apportent toujours beaucoup de magie dans la ville dès la nuit tombée. D’ailleurs, c’est une particularité à Venise : la nuit, il n’y a pas vraiment d’éclairage public, et il n’y a pas de lumière au rez-de-chaussée des habitations. C’est un peu surprenant au début, d’autant qu’il y a plein de recoins partout. Néanmoins, nous nous sentions en sécurité dans cette petite ville (tout se fait à pied).

J’espère que ce petit condensé de notre voyage vous a plu et qu’il vous aura donné l’envie d’aller découvrir Venise à votre tour.

Bisettes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin