Menu
Vignette

Notre week-end à l’Ile de Ré [cityguide]

Publié le 6 juin 2017 dans Voyage

Comme vous avez pu le découvrir sur Instagram, nous sommes allés visiter l’Ile de Ré pendant quelques jours, en mai dernier. J’avais lu plusieurs fois sur différents blogs, que cette île méritait véritablement le détour. Alors, je vous épargne le suspens, Monsieur l’amoureux et moi avons été assez déçu de notre séjour de 3 jour (3h30 de bouchon pour entrer sur l’île un peu trop construite à notre goût). L’Ile de Ré, c’est joli par endroit, mais je ne comprends pas le succès rencontré par cette île. Nous avons déjà vu des endroits beaucoup plus sauvages et mieux préservés comme Oslo par exemple. Néanmoins, nous avons fait le choix de profiter pleinement de notre séjour et vous montrer les quelques points positifs de l’île. Mais ne vous y trompez pas, toute l’ile n’est pas comme ça. Certains petits bourgs se distinguent effectivement comme St Martin-de-ré, Ars-en-ré et Les Portes-en-ré, qui sont plutôt mignons. On en fait vite le tour, mais c’est toujours agréable de visiter des ports, apercevoir l’eau, et prendre le soleil en prenant le temps de déguster les spécialités locales.

Cependant, nous dormions à l’entrée de l’île (Rivedoux-Plage) qui mesure 30 km de large. Ce n’était peut-être pas idéal pour profiter de l’île. Nous avions réservé tardivement et la plupart des hôtels étaient déjà complets. Nous avons l’habitude de voyager à pied, alors, nous pensions pouvoir faire la même chose sur l’île. Les différents points intéressants de l’ile sont très éloignés les uns des autres. L’hôtel était définitivement loin de tout, surtout pour louer des vélos et nous rendre aux différents points de visite souhaités. Bref, nous avons du nous résoudre à nous déplacer en voiture. Là encore, nous étions assez déçus de découvrir que chaque bourg est équipé de plusieurs grandes aires de stationnements… Je ne m’attendais pas du tout à ça. D’ailleurs, l’ile regorge de voitures (et pas les plus petites hein, il n’y avait pratiquement que des 4×4). Je pense que c’est ce qui m’a le plus déçu. Ce type d’installation prouve que l’île a vraiment été aménagée pour les touristes, et ça nous a beaucoup gêné pendant notre séjour.

L’Office de tourisme propose un petit guide très bien fait pour préparer son séjour, ainsi qu’une carte des différentes pistes cyclables. Nous n’avons pas trouvé de guides de voyage autres concernant l’Ile de Ré. Le Phare des baleines est un peu incontournable (si on oublie le marché à touristes situé juste à côté). Il culmine à 57m de hauteur et compte 257 marches. Il offre une vue panoramique sur l’Ile de Ré et les pertuis. Il est possible de visiter La ferme découverte de L’huîtrière (mais il faut être 10 au minimum) ou bien la Coopérative des Sauniers  les mardi et jeudi matin sur réservation (et ainsi faire le plein en fleur de sel et gros sel). L’Écomusée du Marais Salant propose une visite guidée d’un marais salant en activité. Les fortifications de St Martin-de-ré sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO (l’été, il existe des visites guidées de nuit). L’Abbaye des Châteliers en ruine mérite également que l’on s’y arrête. Entourée de champs de coquelicots, elle s’inscrit dans un joli paysage. La plage de la Conche est la plus belle de l’île.

Les glaces La Martinière avec un cornet gaufrette à la fleur de sel sont une véritable institution sur l’île. Les différents restaurants que nous avons essayé ont tous un point en commun : l’addition est salée, et la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Nous avons tout de même eu plusieurs plaisirs culinaires. L’Avant Port est situé à St Martin-de-ré et a l’avantage d’être à situé à l’écart des tablées pour touristes. Il offre une jolie terrasse avec vue sur le port. La cuisine y est savoureuse, les huîtres sont exquises. La décoration industrielle et le patio intérieur sont très chouettes. Le Chasse-Marée, situé à Les Portes-en-ré, est une petite perle, que nous avons découvert par hasard. Monsieur a beaucoup aimé flâné à Les Portes-en-ré, aussi, il voulait y rester pour dîner. Enfin, la Cabane du Fier, a été notre coup de coeur. Nous y sommes arrivés après avoir marché depuis Ars-en-ré, en longeant les nombreux marais salants (gare aux coups de soleil, nous avons été servi). La Cabane du Fier dispose d’une terrasse avec vue sur les marais salants. Il s’agit d’une ancienne cabane d’ostréiculteur qui a été transformée en restaurant. Véritablement dépaysant ! Une petite précision : pensez à réserver les restaurants et parfois, plusieurs semaines en avance. Nous voulions tester l’Écailler, mais il n’y avait plus de place depuis un moment.

Enfin, un joli endroit pour prendre un verre, avec vue sur la mer : la Cabane de la Patache. Vous pouvez retrouver nos adresses coups de coeur sur mon Instagram ainsi que celui de Monsieur l’amoureux (ses photos sont bien plus belles). Comme d’habitude, je partage avec vous la carte Google Maps que j’avais préparé pour notre séjour.


Vous connaissez l’Ile de Ré ? Avez-vous aimé ?

Bisettes !

Commentaires

  • ap dit :

    L’île est si belle qu’après partir en vacances, nous avons acheté une maison à St Martin.

  • Vaness dit :

    Je rejoins ton avis sur le côté un peu surfait de l’Île de Ré, un peu nanti je trouve. Je préfère l’Île d’Oléron, l’Île d’Yeu ou Normoutier (mais là, c’est la vendéenne qui parle :) )

    • Lalouandco dit :

      Oui, c’est exactement le sentiment que nous en avons eu… je ne connais pas les autres îles mais nous nous sommes rendus compte qu’il n’y avait pas grand-chose à faire sur une île dès lors que l’on aime pas traîner à la plage ou avoir des occupations nautiques. Nos prochains voyages seront donc à Helsinki et New York 😊

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin