Menu
Vignette

Greenwashing, fabriquer ses produits ménagers

Greenwashing
19.95
5/5
Publié le 24 avril 2017 dans Green Life

Depuis bientôt 1 an, nous n’avons pas acheté de produits ménagers prêts à l’emploi, en dehors d’une lessive, d’un produit vaisselle et de tablettes pour le lave-vaisselle (le tout, certifié écologique). C’est en cours de changement d’ailleurs. J’étais pourtant la première à tester les nouveautés des supermarchés, qui promettent monts et merveilles. Puis, je me suis abonnée au magazine 60 millions de consommateurs, il y a 2 ans. Là, ce fut la douche froide ! Au-delà du fait d’être souvent le dindon de la farce en tant que consommateur, je me suis rendue compte que ces produits étaient réellement dangereux pour mes proches, la planète et moi-même. Souvent bien au-delà de ce que l’on peut imaginer. J’ai donc décidé de reprendre les choses en main en m’informant, et surtout, en me formant, comme ce fut le cas pour la couture. Le livre Greenwashing, paru aux Éditions La Plage, est parfait pour commencer.

Qu’est ce que le Greenwashing ?

« Ce terme désigne une pratique commerciale utilisée par les marques pour se donner une image écologique responsable » (définition tirée du livre). En résumé, les marques qui ne s’engagent pas pour notre santé et l’environnement ont pris l’habitude d’user de stratégies et d’outils marketing, pour redorer leurs blasons et brouiller le message réel. Le plus souvent, ces marques utilisent des polices d’écritures vertes pour rappeler la nature. Les packagings sont décorés de jolies fleurs et l’emballage se veut responsable parce que coloré en kraft par exemple. Enfin, des pictogrammes, qui ne sont pas certifiés et sont même parfois inventés, étayent des slogans étudiés pour être rassurants. En gros, on joue sur les mots, et ce que nous en comprendrons. Ils usent et abusent des « codes » associés aux produits sains et écologiques. Ça peut paraître énorme, mais le Greenwashing fonctionne ! Il faut être vigilants et apprendre à reconnaître les logos fiables. On prend moins de risques en utilisant des produits bruts. À défaut, il est préférable de privilégier des produits certifiés écologiques.

Pourquoi fabriquer ses produits ménagers ?

Si les marques ont recours à ce procédé, c’est en partie pour nous rassurer sur l’utilisation de leurs produits. Si celles-ci devaient écrire sur les emballages qu’ils sont nocifs pour notre santé ou pour la planète, plus personne ne les achèterait. Pourtant, les études se multiplient et prouvent la toxicité des produits ménagers pour les enfants, les adultes, mais aussi les animaux de compagnie, la faune et la flore. Le jour où j’ai lu les dégâts provoqués par la javel sur la santé et l’environnement, j’ai cessé immédiatement de l’utiliser. Depuis, je purifie nos toilettes avec une huile essentielle, parfaitement inoffensive pour la planète, et sans danger pour notre santé, dans ces conditions d’utilisation, ainsi que du vinaigre blanc chauffé. Monsieur Chat a fait plusieurs fois des crises curieuses où il était immobilisé et respirait très mal, après l’utilisation d’un produit pour repousser les moustiques. D’ailleurs, c’est notre vétérinaire qui nous a mis en garde. Ces produits bloqueraient une connexion dans leur cerveau (en résumé hein) et provoqueraient la même chose chez les enfants en bas âge. Depuis, nous utilisons de l’huile essentielle de citronnelle en diffusion uniquement. De plus, fabriquer ses produits ménagers est très économique car les produits bruts durent plus longtemps. Notamment parce que l’on apprend à doser différemment.

Des recettes de produits ménagers très faciles à fabriquer

Le livre compte 224 pages, soit plus de 400 recettes maison naturelles très simples, pour apprendre à tout entretenir dans notre nid. J’ai beaucoup apprécié les explications scientifiques simplifiées qui permettent de comprendre quelques principes chimiques de bases, et leurs réactions. Il y a également 15 fiches produits qui présentent les ingrédients de base indispensables et leurs caractéristiques. Chaque chapitre aborde une thématique précise : la salle de bain, la cuisine, le nettoyage de printemps, la buanderie, une maison sans essuie-tout, le bureau, la chambre, les enfants, la salle de sport, le salon et salle à manger, le jardin, les chiens et chats, 7 choses à faire tous les jours. Bref, vous l’avez compris, Greenwashing est vraiment très complet !! La mise en page est agréable, les recettes sont détaillées en pas-à-pas. Elles sont vraiment simples et font appel à des produits de base, faciles à trouver comme le savon de Marseille ou le bicarbonate de soude.

Ce qui m’a vraiment poussé à vouloir changer les choses, c’est mon envie de prendre soin des miens. Je me souviens de ma grand-mère, qui vivait dans une campagne reculée, et n’avait accès qu’à une quincaillerie de bourg où j’adorais aller fouiner enfant. Il y avait déjà l’essentiel là-bas. J’aspire vraiment à revenir à l’essentiel.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce l’une de vos préoccupations ?

Bisettes !

Commentaires

  • martine dit :

    J’attends à présent tes posts avec curiosité et je suis toujours aussi ravie de les lire!!
    Ce partage est vraiment intéressant. Je nettoie depuis longtemps avec du vinaigre blanc et du bicarbonate.
    J’ai vécu 15 ans dans une maison alimentée par un puits où l’eau était très très calcaire et c’est ainsi que j’ai commencé.
    Pour ce qui est du savon de Marseille, il y a tellement de contrefaçons que ce sera plus difficile à trouver. Qu’en penses tu ? Comment être certaine d’acheter un savon avec la bonne recette ?
    Merci pour tout et à bientôt

  • Alfafa dit :

    J’avais repéré le livre mais j’hésitais… Je suis ravie de lire ton avis.
    Merci, bises

  • Maryline dit :

    J’apprecie beucoup votre site depuis de nombreux mois maintenant. Je fais tous mes produits moi-même, cosmetiques et maison depuis plus de 3 ans et ma peau s’est tant réhabituée à des produits naturels que la moindre utilisation d’un produit du commerce chimique déclenche aussitôt une réaction. Preuve que nous devons tous revenir à une nature qui nous offre tout ce dont ns avons besoin et pour moins cher en plus. Idem de l’alimentation. Merci de participer activement à ce changement comme vous le faites. Bonne journée .

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin