Menu
Vignette

Des perles de céramique pour purifier l’eau du robinet

Publié le 15 janvier 2018 dans Green Life

Au sein de notre nid, nous testons différentes solutions pour améliorer la qualité et le goût de l’eau du robinet dont les perles de céramique. Nous avions l’habitude de consommer de l’eau gazeuse en bouteille. Puis, nous avons petit à petit modifié nos habitudes de consommation, en prenant conscience de la nécessité de consommer différemment pour la planète. L’eau en bouteille est une source de pollution importante (comme l’explique cette petite BD illustrée). La Biocoop a d’ailleurs cessé de vendre de l’eau en bouteille pour rester fidèle à ses convictions écologiques, au profit d’eau en vrac (via H2Origine).

(Infographie : Biocoop)

Au fur-et-à mesure de mes lectures, il est également apparu que le plastique (PET) des bouteilles libérait des perturbateurs endocriniens dans l’eau. « L’exposition à ces composés chimiques, même à faibles doses, peut engendrer des dysfonctionnements hormonaux, une baisse de la fertilité (voir une stérilité) et même le cancer du sein » (source : Bio à la une). Vous n’êtes pas sans ignorer que le plastique (à la différence du bio plastique) est issu du pétrole. J’étais déjà méfiante vis-à-vis du plastique dans notre habitation, mais je ne m’étais pas posé la question du plastique en tant que contenant alimentaire. Depuis, nous avons pris l’habitude d’acheter de l’eau gazeuse en bouteille de verre, à de rares occasions (mais comme ça coûte beaucoup plus cher, on s’en passe finalement très bien). J’avais déjà lu des billets de blogs sur les perles de céramique, commercialisées en France par Les Verts Moutons. Toutes les personnes qui les avaient testées semblaient convaincues. Laurence m’a gentiment proposé de les découvrir à mon tour. Comme d’habitude, j’avais très envie de me forger ma propre opinion.

En Allemagne, ces perles de céramique semblent déjà être très répandues. Leur action est bien différente des carafes filtrantes, puisqu’il ne s’agit pas d’un filtre mécanique. Les perles interviennent directement sur la structure de l’eau pour la rendre plus pure. Ces perles de céramique sont composées d’une argile enrichie en micro-organismes qui est capable d’éliminer le chlore, le calcaire et la plupart des résidus nocifs contenus dans l’eau du robinet. Notons que ces perles n’ont pas vocation à dépolluer une eau non potable. Elles sont recommandées pour l’eau du robinet, dès lors qu’elle est reconnue potable. Vous pouvez d’ailleurs vérifier la qualité de l’eau de votre commune en ligne. Elles existent également pour différentes utilisations spécifiques à la maison (dans le lave-vaisselle, dans le lave-linge, pour prolonger la durée de vie d’un bouquet de fleurs, etc).

Personnellement, je ne suis pas fan des carafes filtrantes. Déjà, elles sont en plastique. Ensuite, il est nécessaire de régulièrement remplacer leur filtre à charbon pour que celui-ci demeure efficace (bonjour les déchets !). Enfin, 60 millions de consommateurs a récemment mis en évidence que l’utilisation de ces carafes pouvaient devenir nocive pour la santé, dès lors que les filtres n’étaient pas régulièrement changés. Elles se transformeraient alors en nid à bactéries. L’Agence nationale de sécurité sanitaire va d’ailleurs dans le même sens et rappelle quelques règles à respecter si vous en êtes adeptes.

L’eau est de très bonne qualité à Rennes (Bretagne). Elle a régulièrement un goût de chlore malgré tout. Nous utilisons ces perles depuis plusieurs jours. L’eau n’a effectivement plus de goût. Le fait qu’elles soient durables est un vrai plus ! La technologie EM, utilisée par les perles céramiques, semble d’ailleurs très prometteuse pour la planète !

Si vous souhaitez vous forger votre propre opinion sur les perles de céramique, vous pouvez profiter d’un code de réduction dans la boutique Les Verts Moutons : –10% sur tout le site avec le code LALOUANDCO :).

Pour terminer, j’avais envie de partager avec vous quelques petites astuces, glanées au gré de mes lectures :

  • Ne pas utiliser d’eau chaude du robinet pour cuisiner. Il faut toujours utiliser de l’eau froide et la faire chauffer. L’eau chaude du robinet faciliterait le transport de résidus présents dans les canalisations comme le plomb, présent dans les vieilles canalisations. Elle serait donc moins saine que l’eau froide.
  • Toujours recouvrir vos casseroles d’un couvercle, lorsque vous faites chauffer votre eau. L’économie d’énergie est énorme !!!
  • Une carafe se nettoie tous les jours, comme votre verre, et devrait être stockée au réfrigérateur, avec un bouchon, pour éviter le développement de micro-organismes.
  • Ne jamais utiliser de bouilloire en plastique pour réchauffer votre eau. Le plastique migre vers les aliments, et c’est encore plus vrai lorsqu’il est chauffé. Privilégier l’inox. À la maison, nous avons adopté depuis 2 ans une bouilloire en inox Hario qui remplit plusieurs fonctions grâce à son bec « col de cygne » : bouilloire, arrosoir pour nos plantes d’intérieur, remplissage de la bouillotte saine (en caoutchouc naturel) de Monsieur l’amoureux sans risque de brûlure, etc… Monsieur l’amoureux me l’avait offerte avec une cafetière Chemex. Nous les adorons toutes les deux !
  • Privilégier des biberons en verre pour les plus petits, quitte à le glisser dans un protège biberon pour éviter que bébé ne le casse. Le Bisphénol A est certes interdit en France, mais il a été remplacé par du Bisphénol S ou F dans les biberons en plastique, qui seraient tout aussi dangereux, si ce n’est plus. C’est pour cette raison que la mention « sans BPA » me fait doucement sourire. Certes, les plastiques alimentaires sont désormais sans BPA. Mais ils ne sont toujours pas exempts de Bisphénol. Vous voyez la ruse ?! L’art de jouer sur les mots pour berner le consommateur !!!

Bisettes !

Commentaires

  • MISSEGUE Martine dit :

    article très intéressant. Je vis la moitié de l’année en Catalogne et l’eau du robinet n’étant pas bonne nous achetons de l’eau en bouteille pour boire et pour cuisiner. Cela suppose une consommation très importante (nous achetons par bidon plastique de 8L) mais impossible de faire autrement. Une fois mon époux a voulu faire l’économie de l’eau et a été malade. Nous n’avons pas d’autres solutions que d’acheter des contenants plastiques car le verre n’existe pas. J’ai une carafe en verre et je transfère litre par litre comme pour me donner bonne conscience mais l’eau a été stocké dans le plastique. Crois tu que de ce fait ces perles pourraient effacer les effets néfastes du plastique ?
    Merci pour tes articles et très belle année 2018.

    • Lalouandco dit :

      Bonsoir Martine, ce que j’ai lu concernait l’eau du robinet. Peut-être pourrais-tu poser ta question à Laurence, la gérante du site Les Verts Moutons, qui maitrise davantage que moi les différents usages de ces perles de céramique :). Belle fin de soirée

  • Pauline Scherrer dit :

    Bonsoir, j’avais lu qu’il était conseillé d’utiliser un osmoseur si on voulait vraiment boire de l’eau « pure ». En effet, il filtre les pesticides et les matériaux lourds. Mais avec tout ce que l’on nous dit maintenant je me méfie. En avez vous déjà entendu parler?

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin