Menu
Vignette

Ma santé, ma planète, mon budget

Ma santé, ma planète, mon budget
20
5/5
Publié le 16 janvier 2018 dans Green Life

Vous rappelez-vous de mon livre préféré ? Je vous l’ai présenté sur le blog il y a quelques semaines, et c’est sincèrement la bible dont je ne pourrai plus me passer. Il s’agissait du livre Moins gaspiller, c’est pas sorcier. Croyez-le ou pas, Monsieur l’amoureux m’a offert un livre à Noël, qui a pratiquement réussi l’exploit de le détrôner ! Il s’agit du livre Ma santé, ma planète, mon budget. Pour être parfaitement honnête, ils sont désormais en tête de mes livres indispensables ! Cerise sur le gâteau, Monsieur l’amoureux a soutenu la parution de cet ouvrage en mon nom en faisant un don sur le site Ulule, avec contrepartie. J’aime beaucoup l’idée ! Soutenir un projet qui a du sens et qui le mérite !

Car croyez-moi, le livre Ma santé, ma planète, mon budget mérite de nombreuses éloges. D’une part, le contenu est dingue ! Il est dense, et étayé grâce au travail minutieux des auteurs. Clémence Pouclet et Évangéline Barbier sont éco-conseillères (conseillères et formatrices en santé environnementale). Elles ont co-fondé l’Avis en Vert. Auxane Maurille-Biron anime un éco-logement à l’Adile de Vendée. Vous l’aurez compris, ces jeunes femmes maîtrisent leur sujet, et ça se vérifie tout au long du livre. Je n’ai même pas terminé sa lecture tellement il est riche en contenu.

Je suis plutôt satisfaite, car, à la lecture de cet ouvrage, je m’aperçois que nous appliquons déjà pratiquement tous les conseils en matière d’alimentation, d’hygiène corporelle et de réduction des déchets. L’un des domaines auquel je m’attaque depuis quelques semaines est l’habillement. Monsieur l’amoureux a un dressing plutôt minimaliste. C’est loin d’être mon cas, mais ça le deviendra avec le temps. Le reportage Cash Investigation sur le coton a fini de me convaincre. Depuis, je m’étais beaucoup documentée pour identifier les matières saines et écologiques à privilégier en hiver ainsi que des marques de slow fashion. En passant en revue mon dressing, j’ai découvert qu’il était pratiquement dépourvu de laine, mais riche en acrylique (dérivé du pétrole…hum hum !). « Plus insidieux, les textiles acryliques dans une machine à laver relarguent une grande quantité de fibres synthétiques, beaucoup plus que le coton, mais avec des conséquences nocives pour les milieux aquatiques. Les stations d’épuration ne sont pas capables de filtrer ces microfibres dans l’eau » (source : Wikipédia). Vive les matières naturelles !!!

De la même manière, nous avions déjà banni les bougies IKEA et de toutes marques qui ne soient pas clairement identifiées en cire d’abeille ou en cire de soja certifiée sans OGM. Fuyons les substances cancérigènes, peut-être agréablement parfumées, mais tellement nocives pour nos proches et nos animaux de compagnies ! Nous étions loin d’imaginer toutes les possibilités d’actions dont nous disposions pour améliorer notre environnement intérieur.

Les jouets, par exemple, sont un véritable problème pour les petits, dès lors qu’ils sont sélectionnés sans précaution particulière. À Noël, j’ai fais en sorte de n’offrir que des jouets sains et écologiques, par conviction écologique d’une part, mais aussi parce que la santé de nos proches m’importent autant que la nôtre. C’est difficile d’aller à l’encontre des attentes des enfants, et même des parents. Mais lorsque les choix sont faits avec bienveillance, ils sont très bien accueillis. Il faut accepter de sortir des schémas imposés par les grandes marques qui dominent le marché du jouet. La gamme de jouets, écologiques et/ou sains, disponible est de plus en plus grande. J’ai été très surprise ! Sincèrement !

Des recettes complètent les nombreux conseils et bonnes adresses ! En résumé, vous l’aurez compris, je suis conquise par mon cadeau de Noël. Le livre Ma santé, ma planète, mon budget mérite vraiment de se faire connaître. Personnellement, je suis convaincue qu’à notre échelle, on peut, à forces de connaissances, enrayer et changer la société de consommation telle qu’elle est aujourd’hui. Transmettre les bons gestes aux futures générations ! Cette société peut devenir celle qui force les grandes entreprises à prendre et respecter des engagements écologiques ! Consommer c’est voter ! Essayons de nous en souvenir le plus souvent possible ! Récompensons les entreprises qui font de leur mieux pour agir au quotidien à travers leur production responsable et boycottons celles qui détruisent la planète à petit feu et exploitent la misère humaine !!!

Bisettes !

Commentaires

  • Clémence POUCLET dit :

    Un immense merci pour ce très bel article sur notre livre et bravo pour ce chouette blog ! Je vais partager l’article de ce pas, merci encore !

  • Delphandco dit :

    Merci pour ce partage, je connaissais pas ce livre pleins d’astuces. Nous aussi on essaye de faire de notre mieux pour laisser à nos enfants une belle planète …. Ils apprennent très vite les bons gestes d’ailleurs.

  • powings dit :

    oh j’ai une carte cadeau fnac et je vais me pencher sur tes articles de livres pour l’utiliser mais ce livre a l’air super complet et me tente pas mal. merci pour la decouverte.

  • 37etapres 37etapres dit :

    Bonjour!
    Ce livre a l’air de correspondre exactement à ma réflexion du moment, je vais aller de ce pas sur leur site!
    Merci pour cette découverte!

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin