Menu
Vignette

Cartoville versus Cartoville en famille

Publié le 31 janvier 2017 dans Voyage

Si vous lisez ce blog régulièrement, vous savez déjà que depuis plusieurs années maintenant, nous voyageons régulièrement à l’étranger. Chacun de nos voyages est méticuleusement préparé. Je ne planifie pas vraiment nos journées, mais lorsque nous partons, je sais ce que nous irons voir. Je prépare également toujours une carte Google avec les différentes adresses recommandées sur les blogs que j’ai pu lire au préalable (restaurants, musées, promenades et magasins). Bref, malgré toute cette préparation, nous ne ne partons jamais sans notre Cartoville.

Je vous en ai déjà parlé plein de fois mais ce petit guide de voyage est le n°1 sur ma liste de guide à parcourir lorsque je réserve nos vacances. Nous avons de superbes souvenirs d’un canard laqué incroyable dans une ancienne pharmacie royale à Copenhague, d’une paella avec vue sur la plage à Barcelone ou bien encore d’une petite cave à vins atypique dans le centre de Rome. Nous avons toujours de belles surprises grâce aux recommandations de notre compagnon de voyage.

À l’occasion de notre voyage à Venise, j’ai reçu le Cartoville de Venise en famille de la part des Éditions Gallimard. Je ne connaissais pas cette édition car nous voyageons seulement en duo. Globalement, le fonctionnement est le même pour la version adulte et la version familiale : le guide est découpé par quartier.

Chaque partie comporte des adresses pour se restaurer, visiter et acheter des souvenirs, sommairement présentées et également localisées sur un plan du quartier présenté. Il se replie rapidement et se range dans la poche. Super pratique ! Les couleurs sont un peu plus présentes sur la version familiale. La différence porte principalement sur les adresses sélectionnées. J’ai noté que dans la version familiale, il y a davantage d’adresses de restaurants à budget plus restreints, ou bien prévues pour manger sur le pouce.

Les quelques adresses de bars et cafés proposées sont remplacées par des adresses pour se détendre en famille par exemple (comme des adresses de parcs ou des suggestions de visites à faire avec des enfants). J’ai d’ailleurs regretté de ne pouvoir faire la visite « Itinéraires secrets » du Palais des Doges. Si dans la version familiale que je n’avais pas emportée, il était mentionné qu’il fallait obligatoirement réserver la veille, il n’en n’était rien dans la version adulte.

J’ai trouvé ça vraiment dommage ! Dans la version familiale, il y a également des suggestions de questions à poser aux enfants lors des visites. J’ai beaucoup aimé cette idée d’apprendre en s’amusant ! Un petit cahier jeux pour enfants est inclus à la fin du guide. Enfin, un résumé des différentes îles de la Lagune est proposé sur deux pages avec les principaux intérêts de chacune. Il n’en n’est rien dans la version adulte.

Mon cœur balance entre les deux guides car la version adulte me parle davantage pour ses belles adresses du soir. Néanmoins, j’ai été très surprise de constater que la version familiale proposait des informations qui m’intéressaient également bien que différentes. J’en viens à me dire que les deux versions du Cartoville sont complémentaires, ce qui n’arrangera pas mes finances lors de nos prochains voyages.

Je vous prépare une petite sélection des différents guides utilisés pour préparer notre voyage à Venise.

Bisettes !

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin