Menu
Vignette

Le furoshiki ou le paquet cadeau zéro déchet

Publié le 23 décembre 2017 dans Green Life

Un cadeau de dernière minute à emballer ? Laissez-moi vous présenter le furoshiki. Cette pratique japonaise est ancestrale. Elle était régulièrement utilisée pour emballer des vêtements, des cadeaux ou de la nourriture. C’est une pratique qui revient de plus en plus au Japon. D’ailleurs, si comme nous, vous aimez les films d’animation japonais de Miyazaki, vous aurez déjà aperçu un furoshiki au bout d’un bâton de bois. Le héros l’utilise à la façon d’un baluchon.

Nous avons acheté ce furoshiki à New York, dans la jolie boutique zéro déchet de Lauren Singer, Package Free. Nous aimons ramener quelques souvenirs utiles de nos voyages. Il était accompagné de quelques conseils d’utilisation.

Cependant, il existe un nombre incalculable de pliages. Cela prend à peu près 1 minute à nouer. Monsieur l’amoureux, qui galère toujours à emballer ses paquets, apprécie sincèrement la facilité enfantine du furoshiki. Sincèrement, je trouve que le cadeau est bien plus joli ainsi ! Par contre, je précise d’emblée que je récupère mon paquet cadeau ;) !!! Je vous ai trouvé un exemple bien illustré pour vous initier à cet art du pliage :

(Source : Furoshiki Eco-Concept)

Vous pouvez aisément le coudre en un tour de main, puisqu’il suffit d’ourler les quatre côtés de votre carré de tissu, tout simplement. Il est également possible de ne pas réaliser d’ourlet, mais le tissu choisi sera bien plus durable une fois ourlé. Il pourra ainsi être lavé puis conservé plusieurs années, sans craindre l’effilochage. Plus le tissu sera fin, plus les noeuds seront jolis et faciles à nouer. Rien de sorcier ! Personnellement, j’ai manqué de temps cette année pour parer à tous mes besoins en matière de furoshiki mais il est clair que l’année prochaine, nous aurons réalisé un petit stock pour les prochaines années.

Plus les années passent, plus nous utilisons des emballages cadeaux recyclés. Nos proches se sont habitués. Tout au long de l’année, nous conservons tout ce qui pourra aisément être réutilisé (ruban, carte, coffret cadeau en carton, etc). Pour les plus petits, j’utilise encore du papier kraft, qui peut être recyclé, contrairement au papier cadeau. J’ai pratiquement terminé notre ancien stock de papier cadeau et emballages divers !!! Le bolduc a été remplacé par de la ficelle naturelle tout simple (plus économique que la baker twine, et tellement plus jolie, sur du papier kraft ou du journal).

L’avantage, c’est que l’on peut la récupérer une fois les cadeaux déballés. On fait la même chose pour les étiquettes cadeaux. Petit à petit, nous glissons naturellement vers le tissu, et nos proches semblent parfaitement l’intégrer. Cette année, j’ai enfin cousu les 3 hottes en jute pour nos neveux et notre nièce. Les jouets seront en bois et sains. Clairement, le furoshiki est la meilleure alternative écologique pour offrir des cadeaux à Noël. Une autre possibilité consiste à offrir des expériences (abonnement cinéma, place d’opéra, place de concert, saut à l’élastique, etc) en remplacement des objets. Ainsi, aucun besoin d’emballage cadeau !

Comment allez-vous emballer vos cadeaux cette année ?

Je vous souhaite à tous, par avance, un très joyeux Noël, en compagnie des gens que vous aimez !!!

Commentaires

Laisser un commentaire

Fermer la popin Abonnement à la newsletter
Fermer la popin